AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Little bit more, Ok.

Aller en bas 
AuteurMessage
Jihye Mira

avatar

Messages : 10
Date d'inscription : 29/04/2009

MessageSujet: Little bit more, Ok.   Mer 29 Avr - 21:56


La coréenne dont nous contons l'histoire était déjà venue aux Japon, mais jamais elle n'avait été seule, et surtout pas dans la perspective d'y vivre au long terme. Donc le fait qu'elle ne soit pas toujours bien dans le moule des gens de ce pays ne l'avait pas gênée, il suffisait pour elle d'attendre, et elle retrouverait son petit monde coréen anarchique, ses quelques amis, Séoul, et ses bonnes vieilles habitudes. Mais ce qui la gênait plus dans le fait qu'elle doive vivre et suivre les cours dans ce pays, était qu'elle ne manquait de rien. Elle avait imaginé l'adrénaline de savoir ou elle dormirait, ce qu'elle mangerait, livrée à elle même, mais elle se rendait compte du même coup qu'elle était vraiment dépendante de papa-maman. Ce n'était pas vraiment ce qu'elle avait imaginé lorsqu'elle avait appris qu'elle partirait au Japon. Pour elle, il faudrait qu'elle vende des illustrations, utilise sa notoriété certaine en Corée et ses relations dans le milieu de la photo pour peut être faire quelques photos semi-pro et se faire un peu d'argent, peut être même trouver un mi-temps, qui sait. Mais là, c'était hors course, elle s'ennuierait presque. Il fallait voir le bon côté des choses, Jihye aurait encore plus de temps à consacrer à ses activités extra-scolaires plutôt personnelles et renfermées sur sa personne, et la possibilité de se faire, qui sait, des amis.

Sur ce dernier sujet, la Coréenne avait un peu du mal à savoir comment elle ferait pour avoir des amis dans le coin. D'après elle, il n'y avait pas de recette pour se lier a quelqu'un, c'était toujours de la chance. Elle avait l'impression que si les gens venaient parfois vers elle, c'était tout simplement un coup du destin, et non dû à sa mine gentille, et son air loyal et sympathique. Aussi trouvait-elle étrange que ses parents lui avaient parlé d'une occasion pour se faire plein d'amis et écarter les préjugés sur sa personne un peu étrange en Corée. D'après eux, elle repartait vers une nouvelle vie. Pour elle, c'était plus un stress à supporter qu'autre chose. Aucune de ses connaissances ne vivait à cet endroit précis, et ne fréquentait cette école, à sa connaissance. Et autre rempart à son insertion, son esprit.

Aussi, depuis son arrivée, elle faisait en sorte de ne parler que très peu et tout faire comprendre par les geste, ne pas former de phrases et se limiter aux formules de politesse. S'étant installée, elle avait rasé les murs, ne voulant croiser personne avant de se balader pour découvrir un peu les coins de nature qui, elle le devinait sans difficulté, deviendraient nécessaires à sa survie psychologique. Dessiner des paysages, c'était un peu son quotidien, nécessaire à une bonne fin de journée, un peu comme une douche et un lavage de visage.

Mais elle avait omis un petit détail tout de même, la jeune coréenne, c'était qu'elle n'avait même pas pris le temps de visiter vraiment la cour de récré et le reste des lieux de détente de l'école. Dans un souci de liberté, elle avait mis en avant la ville, mais pas le reste. Elle avait pris son Week-end pour découvrir toute la ville, mais pas l'école, de toute façon, elle aurait la semaine pour bien voir tout ça. Et ce jour là, c'était la cour de récréation. Jihye y entra, un sourire aux lèvres, Mp3 dans les oreilles, jurant de ne pas avoir a se cacher pour éviter de rencontrer quelqu'un comme elle l'avait fait jusqu'à présent. Il fallait qu'elle fasse revenir son naturel au plus vite histoire de rencontrer des gens. Aussi, elle alla s'asseoir sur un banc et, dans un souci de perpétrer la tradition qui consistait, pour elle, de faire un croquis de tous les endroits où elle restait plus de dix minutes, elle sortir son bloc de croquis, une mine de plomb, et s'attela à son travail. Cela ferait un croquis de plus dans sa collection après tout. C'était mieux que de prendre des photos, ça prenait plus de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Little bit more, Ok.   Lun 4 Mai - 15:20

Yumi observa le taxi qui s'éloignait, jusqu'à qu'elle ne puisse plus le voir. Pendant un moment, ses parents l'avaient regardée, elle aussi, des sourires tristes aux lèvres et en faisant des signes d'adieu de la main. Puis, devant la réaction -ou plutôt l'absence de réaction...- de leur file, ils s'étaient retournés, Côme un bras autour des épaules de Linh, qui semblait pleurer, la tête nichée dans le cou de son compagnon.

Avant de monter dans le taxi, Côme et Linh avaient enlacé et embrassé leur fille, mais Yumi était restée de marbre. Elle ne comprenait, ne voulait pas comprendre pourquoi elle était là, dans un pensionnat au Japon, si loin de sa famille. Qu'elle aimait. Oh oui! qu'elle aimait! Bon, d'accord, ces derniers temps, elle n'avait pas été très... disons... démonstrative?

Quand ses parents lui avaient annoncé qu'ils l'envoyaient à Shokuboo Inochi, célèbre pensionnat japonais situé à Tokyo, elle n'avait pas voulu savoir le comment du pourquoi, et était partie s'enfermer dans sa chambre. Elle ne savait toujours pas pourquoi, même si elle en avait une petite idée... Il était vrai qu'elle n'avait pas té une "enfant modèle", ces derniers mois... mais de là à l'envoyer à l'autre bout du monde!

Yumi avait visité le pensionnat en compagnie de ses parents de sa nouvelle CPE, après avoir déposé ses affaires dans son dortoir, qu'elle partageait avec une autre jeune fille d'à peu près son âge. Yumi n'avait pas décroché un mot de l'après-midi, et n'avait pas une seule fois adressé la parole à ses parents; elle s'était seulement contentée de répondre par des phrases nominales aux quelques questions de la CPE. Celle-ci n'avait rien dit, n'avait fait aucun commentaire, mais la jeune fille aux cheveux roses savait bien ce qu'elle pensait...

Quand le taxi fut hors de vue, Yumi alla s'asseoir sur un banc de la cour, et sortit une cigarette de son paquet. C'était Kerishu [Wink] qui lui avait donné envie de fumer. Elle avait tellement de classe quand elle allumait ses longues cigarettes noires à la vanille!

Kerishu était une jeune femme d'une vingtaine d'années. Elle l'avait rencontrée lors des dernières vacances de Noël -qu'elle avait passées au Japon-, quand elle s'était rendue dans une soirée avec ses cousines. Kerishu, qui était une amie de ces dernières, avait beaucoup impressionner Yumi. De taille moyenne, des cheveux roux et des yeux marrons et bridés, la jeune Japonaise était pleine de joie de vivre. Mais c'était surtout sa classe qui avait marqué l'adolescente. Une voix grave quand elle parlait, mais cristalline quand elle chantait, une cigarette noire à la vanille entre ses lèvres et une guitare acoustique dans les mains, ce tout avait suffit à charmer la jeune Yumi. D'ailleurs, si l'adolescente se souvenait bien, Kerishu était surveillante dans un pensionnat de Tokyo -du moins l'année dernière. Peut-être que...

Yumi tira une taffe sur sa cigarette noire à la vanille -quelle surprise!- et replia ses jambes sur elle-même. Les fleurs roses des sakuras tombaient dans ses cheveux de la même couleur claire; Yumi les repoussa distraitement d'un geste de la main. L'adolescente regarda autour d'elle et soupira. Qu'allait-elle bien pouvoir faire dans ce trou perdu? Bon, le lycée était dans Tokyo, mais ce n'était pas comme si elle pouvait se rendre en ville quand elle le voulait! "Seulement le week-end!" avait indiqué la CPE. De plus, les parents de Yumi avaient demandé à être appelés et prévenus à chaque manquement à la discipline de leur fille, et avaient demandé à ce qu'elle soit privée de sortit à chaque écart de conduite. Après un bref coup d'œil au portail de l'établissement, Yumi poussa un nouveau soupir : aucune possibilité de faire le mur, l'architecte de cette prison semi-ouverte avait pensé à tout, lors de l'élaboration du haut portail à bouts pointus.

Yumi tira de nouveau sur sa cigarette noire et noua son bras -dont la main ne tenait pas la longue tige de tabac aromatisé, bien entendu-, autour des ses jambes. Tout en cendrant sur le sol, Yumi posa son menton sur ses genoux et commença à chantonner Liberta de Pep's. La France lui manquait tant! Et déjà! Même si elle adorait le Japon, c'était chez elle, c'était elle. La musique et les rires résonnant le soir dans les brasseries et les bistrots, c'était elle. Les tickets de bus à un euro soixante-quinze, contre lesquels tout le monde râlait sans arrêts, c'était elle. Pourquoi l'avait-on à son pays, sa maison? A elle-même?

Yumi se leva et fit le tour de la cour de récréation, avant de s'adosser au tronc d'un sakura, sa chevelure rose et ses habits de la même couleur la dissimulant presque. Alors que l'adolescente écrasait sa cigarette avec son pied, elle vit une jeune fille pénétrer dans la cour de récréation et s'asseoir sur un banc, avant de sortir un cahier. Yumi poussa un soupir; c'en était finit de sa solitude...

La jeune fille aux cheveux roses alla s'asseoir à son tour sur un banc, juste en face de la nouvelle arrivée. Yumi comptait bien faire comprendre à l'adolescente brune que sa présence n'était pas désirée -même si la cour n'appartenait pas à Yumi... L'adolescente se sortit une nouvelle cigarette, ainsi que son iPod. C'était avec un grand plaisir que Yumi s'aperçut qu'elle pouvait continuer de s'adosser au sakura, et se camoufler un peu derrière les fleurs roses.

Au son de New Soul de Yael Naim, Yumi alluma sa cigarette et regarda le vent jouer avec ses cheveux, et les branches fleuries du sakura lui balayer doucement le visage. L'adolescente jeta un coup d'œil pas très avenant à la nouvelle venue avant de fermer les yeux et de tirer une taffe sur sa cigarette.


[HJ bon, c'est pas partit comme pour Maj' et Keri', et j'espère que ça finira pas pareil non plus, parce que Yumi est pas bad girl au point de tuer des flics et compagnie XD]
Revenir en haut Aller en bas
 
Little bit more, Ok.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Shokuboo Inochi :: Le pensionnat Shokuboo Inochi :: Extérieur du pensionnat :: Cour de récréation-
Sauter vers: